You are currently viewing Dossier pédagogique : quels arguments pour l’IEF ?

Dossier pédagogique : quels arguments pour l’IEF ?

Pour faire l’instruction en famille, il faut maintenant demander l’autorisation. Si ton enfant entre dans les situations particulières mentionnées sur la liste des personnes autorisées, seuls des justificatifs te seront demandés. Mais si tu as juste envie de proposer l’instruction en famille pour le motif de « situation propre à l’enfant », il te sera demandé de rédiger un dossier pédagogique… Mais comment le remplir ? Quels arguments pour avoir des chances que l’autorisation te soit donnée ? Nous allons voir cela en détails.

Une demande d’autorisation qui suit des codes

Avant tout, sache que la demande d’autorisation ne se fait pas sur simple papier libre, comme on faisait la déclaration jusqu’en 2021. Il faut maintenant suivre le protocole indiqué sur les documents dédiés. Et pour cela, je t’invite à lire mon article sur les demandes d’autorisations : tu y trouveras tout ce qu’il faut savoir pour faire ta demande d’autorisation pour l’instruction en famille !

+++ lire l’article : Autorisation pour l’instruction en famille, mode d’emploi

Si tu choisis l’instruction en famille pour l’un des motifs suivants :

  • l’état de santé de ton enfant
  • sa pratique d’une activité artistique ou sportive intensive
  • votre itinérance ou l’éloignement géographique de tout établissement scolaire

Alors, il te suffit de remplir le Cerfa en joignant les pièces justificatives demandées.

Mais si ton motif est « une situation propre à l’enfant motivant le projet éducatif », alors tu dois également fournir un dossier pédagogique complet.

Que mettre dans ce dossier pédagogique ? C’est ce que nous allons voir maintenant !

Que doit contenir le dossier pédagogique ?

Le dossier pédagogique est assez formel. Il s’agit d’un dossier écrit, « comportant les éléments essentiels de l’enseignement et de la pédagogie adaptés aux capacités et au rythme
d’apprentissage de l’enfant ».

En langage administratif, ça signifie :

  • une description de la démarche et des méthodes pédagogiques mises en œuvre pour permettre à l’enfant d’acquérir les connaissances et les compétences dans chaque domaine de formation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture ;
  • les ressources et supports éducatifs utilisés ;
  • l’organisation du temps de l’enfant (rythme et durée des activités) ;
  • le cas échéant, l’identité de tout organisme d’enseignement à distance participant aux apprentissages de l’enfant et une description de la teneur de sa contribution ;

Le dossier (ou ses annexes) doit comporter également quelques pièces justificatives :

  • Toutes pièces utiles justifiant de la disponibilité de la ou des personnes chargées d’instruire l’enfant ;
  • Une copie du diplôme du baccalauréat ou de son équivalent de la personne chargée d’instruire l’enfant ;
  • Une déclaration sur l’honneur de la ou des personnes chargées d’instruire l’enfant d’assurer cette instruction majoritairement en langue française (document à télécharger ici)

L’organisation de mon dossier pédagogique pour l’instruction en famille

Pour ma part, j’ai réfléchi à une façon cohérente de rédiger ce dossier pédagogique. La difficulté est que nous devons remplir un dossier entre mars et mai, pour commencer l’instruction en famille en septembre… Du coup, si c’est la première fois que l’on se lance dans cette aventure, difficile de se projeter et de connaître à l’avance toutes les méthodes et supports que l’on va utiliser !

Je te propose ci-dessous un plan, qui permet de mettre en avant la « situation propre à l’enfant » avant tout. Puis de remplir avec les idées que tu as de ton instruction en famille idéale !

J’ai déjà soumis ce plan à plusieurs familles que j’ai accompagnées, et pour qui la demande d’autorisation a été acceptée. Bien sûr, cela ne signifie pas que c’est du 100% gagnant : en fonction des académies et des inspecteurs, certains critères seront recevables ou non… Quoi qu’il en soit, ça vaut le coup d’essayer !

1/ Présentation de l’enfant et de la famille

Présentation des membres de la famille, âge, métiers, animaux, lieu de vie..

On peut ajouter un point sur l’espace de travail : s’il y a un espace dédié, ça peut valoir le coup de le prendre en photo.

Sinon, photo du bureau de l’enfant dans sa chambre (s’il en a un et l’utilise !), de l’espace salle à manger… C’est juste pour rassurer !

Tu présentes ici ton enfant, et sa « situation propre ». Tes arguments peuvent être variés :

  • Hypersensibilité, dys-, tsa, tda/h …
  • Bilinguisme de la famille
  • Voyages réguliers
  • Frères et soeurs déjà en IEF
  • … tout ce qui te paraît juste pour justifier ton choix d’instruction en famille pour cet enfant (il ne s’agit pas d’expliquer te convictions profondes ou de t’opposer au système scolaire !)

2/ Projet éducatif et choix pédagogiques

A/ le projet éducatif
Pourquoi avoir choisi l’IEF ? Est-ce que c’était déjà en place dans la famille ?

Tu peux argumenter tes choix de rythme de vie, ou autour du vivre ensemble… Tu peux aussi glisser les valeurs fortes de la famille, vos grands principes d’éducation. (toujours en étant ouvert d’esprit sur le système scolaire, bien sûr !)

B/ les choix pédagogiques

As-tu choisi de suivre une pédagogie en particulier ? Montessori ? Steiner ? Charlotte Mason ? Ou une autre ? Si oui, explique-la succinctement.

Ton truc à toi, c’est plutôt le unschooling ?  C’est le moment de l’expliquer dans les grandes lignes.

Tu as choisi un programme- support, ou tu suis une de mes formations pour une matière en particulier ? Parles-en !

Tu optes pour des cours par correspondance ? Cite ceux que tu as choisi, et indique si tout est fait avec eux ou non, ce qui est complété par la famille ou d’une autre façon
Et si tu envisages un grand mix de plein de choses…. tu as aussi le droit ! raconte en quoi ce choix est le plus pertinent pour ton enfant.

Quel que soit ton choix, n’oublie pas d’argumenter… mais pas trop ! A mon avis, il faut à la fois être précis et pertinent, sans risquer d’être agressif ou perçu comme en opposition avec l’école… Tout en subtilité !

C/ le socle commun
Le tableau est un peu gros pour être mis dans le coeur du dossier pédagogique, mais il est vivement recommandé de le mettre en annexe. Bien sûr, tu ne peux pas remplir au fur et à mesure, mais simplement en avance avec ce que tu comptes mettre en place pour remplir les cases.

bien préparer votre contrôle pédagogique

Tu n’as pas encore le tableau du Socle commun ? Tu peux te le procurer ici, avec une mini-formation pour t’aider à le remplir !

3/ Organisation de la famille

C’est le moment de faire un bel emploi du temps de la semaine type !

Qui fait quoi ? A quel moment ?
Est-ce que c’est le parent qui prépare et donne des cours ? Ou bien les cours sont improvisés ?
Est-ce que chaque matière est vue séparément, ou en projets transverses ?
Est-ce que ce sont des cours ou des apprentissages libres ? Des projets ? Des rendez-vous récurrents pour apprendre les langues par exemple ? 

C’est le moment de détailler, si tu le sais, les différents supports que tu veux utiliser (manuels, cahiers, applis ou sites…)

Si tu ne le sais pas encore, pas d’affolement : tu as jusqu’au 31 mai pour faire ta demande. ça te laisse le temps de te renseigner sur ce que tu aimerais ! (et si tu as besoin d’aide, je propose des rendez-vous d’une demi-heure ou d’une heure pour un bon coup de boost !)

Fournir un planning, même flou ou arrangé, est d’une grande aide : activités le matin, jeux libres l’après-midi par exemple. Ne pas oublier les sports, langues, activités artistiques, …

4/ Vie sociale et sorties culturelles

La question de la sociabilité est récurrente… Tu peux anticiper cela en créant ce paragraphe, où tu vas parler des activités extra-scolaires envisagées, des rencontres IEF, des amitiés avec le voisinage… Des sorties, visites, musées, spectacles, concerts… voyages…

Un projet éducatif… c’est un projet !

Bien sûr, tout ceci n’est qu’un projet !
C’est comme le budget prévisionnel d’une nouvelle entreprise : on essaie de rester dans les clous, mais on ne peut pas l’assurer.
Il y a une obligation de moyens, pas de résultat !
Du coup, si la demande est acceptée, et qu’au moment du contrôle pédagogique tu montres une autre méthode, une autre organisation, ce n’est pas un souci tant que tu peux expliquer ce qui t’a fait modifier tes choix (développement des apprentissages de l’enfant, adaptation, contexte familial…)

Ton dossier pédagogique est rédigé ? Te voilà fin prêt !

Une dernière précision : ce dossier pédagogique n’a pas de nombre de pages requis ! C’est à toi de voir ce qui te paraît bien. Pas besoin forcément de détailler au point d’en remplir 40 pages, mais s’il tient sur 2 feuilles on peut penser qu’il est un peu léger…

Quoi qu’il en soit, je te souhaite beaucoup de patience et n’hésite pas à me poser tes questions si tu en as dans les commentaires !

Partager l'article

Cet article a 4 commentaires

  1. Anne

    Bonjour, en pleine rédaction du projet pédagogique en vue de ma demande d’IEF, auriez vous des conseils à me partager; nous débutons le cycle 2.
    Merci

    1. Laetitia

      Bonjour Anne,
      Mes conseils sont simples : évitez les dossiers de 40 pages, soyez clairs et concis !
      Des arguments bien formulés, un projet pédagogique qui différencie bien chaque catégorie, et le tour est joué !

      Bon courage pour la rédaction…
      Au besoin, je propose des coachings d’une demi-heure ou d’une heure sur cette page : https://sinstruireautrement.fr/accompagnement-parents 🙂

  2. Mimouna

    Bonjour ou trouver le cerfa à remplir ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.