Unschooling : apprendre tout seul… ou pas ?

Unschooling : apprendre tout seul… ou pas ?

Quand on a décidé de ne pas scolariser nos enfants, nous étions sûrs de nous. Mais… comment apprendre en dehors de l’école ? Et comment ne pas reproduire l’école à la maison ? Un enfant peut-il apprendre tout seul ? Homeschooling, unschooling… nous avons appris à nous repérer dans la jungle des apprentissages !

Cet article participe à l’événement « Les apprentissages autonomes » du blog apprendre-par-le-jeu.com. Vous trouverez ici un de mes articles préférés de ce site.

Apprendre tout seul avec les petits : une évidence

Avec mes jeunes enfants, je me suis vite rendue compte qu’il n’avaient pas eu besoin de cours pour apprendre. Ni pour apprendre à marcher, ni pour parler, pas de cours sur les couleurs ou les animaux !

C’est tout simplement en jouant, en racontant des histoires, en passant des moments de qualité ensemble que mes enfants ont appris. Pas d’interrogation, juste du partage !

Alors pour nous, il n’était pas question de faire l’école à la maison. Exit le Homeschooling, place au Unschooling !

unschooling apprendre autrement
Apprendre en liberté à travers tous les moments de la vie : voilà la philosophie unschooling.

Unschooling : qu’est-ce que c’est ?

Unschooling, c’est simplement le mot anglais qui correspond au terme « non-scolarisé » en français. L’enfant ne va pas à l’école, mais il n’est pas non plus « scolarisé à la maison » (homeschooling). Non. Il est juste hors système scolaire.

Et c’est exactement le terme qui correspond à cette vie de liberté que nous avons menée avec nos enfants de moins de 6 ans en Instruction en famille. Pas d’école, pas ‘horaires, pas d’inspection… que du bonheur !

Nos journées étaient rythmées en fonction des enfants. Pas besoin de les réveiller le matin ou de les presser pour quoi que ce soit. Bien sûr, il y avait parfois des sorties avec horaires à respecter, mais nous pouvions toujours anticiper pour être prêts à temps. Au lieu de cours sur des thèmes particuliers, c’est tout notre environnement familial et amical qui a servi à nourrir la curiosité de mes enfants.

Sorties une à deux fois par semaine à la bibliothèque, abonnement au zoo le plus proche, week-end au bord de la mer, ballades en forêt, visites de châteaux… C’est fou comme on trouve des sources d’apprentissage dans notre environnement !

unschooling apprendre autrement bibliothèque
La bibliothèque : une source intarissable d’apprentissages et de découvertes, pour tous les âges !

Unschooling, oui, mais après 6 ans ?

6 ans : l’âge fatidique ! L’âge d’entrée au CP, l’âge de l’instruction obligatoire… Oui, mais l’instruction peut toujours se faire en unschooling !

L’enfant apprend. C’est obligé, c’est naturel, c’est intrinsèque à son tempérament. Qu’il soit motivé et curieux, ou renfermé, ou rêveur… quoi qu’il arrive, il apprend.

La difficulté à partir de 6 ans n’est pas l’apprentissage, mais bien de se conformer à la société. Le contrôle pédagogique qui a lieu tous les ans de 6 à 16 ans a tendance à nous faire peur, car alors notre pédagogie et les compétences de notre enfant doivent correspondre avec le Socle commun des compétences et connaissances de l’Education Nationale.

C’est à ce moment là que la plupart des parents renoncent à l’entière liberté qu’ils avaient choisi, et modifient les pédagogies à la maison. Les apprentissages autonomes laissent souvent place à des apprentissages dirigés, voire complètement formels (avec des cahiers et cours issus de manuels scolaires par exemple).

Et pourtant… il est toujours possible d’apprendre tout seul à lire, écrire, compter, et même les langues étrangères !

Comment aider mon enfant à apprendre tout seul ?

Apprendre tout seul ne veut pas dire apprendre sans intervention de l’adulte. Et au-delà de 6 ans, c’est le moment où nous avons le plus de travail !

Car pour que l’enfant apprenne, il faut que son environnement soit propice aux apprentissages. Et son premier environnement, c’est nous, parents !

Alors voici mes trois clés pour favoriser les apprentissages autonomes chez votre enfant en âge d’école primaire ou de collège :

unschooling apprendre tout seul étape 1

1/ Ayez confiance

La confiance est le principal atout pour débloquer toutes les situations. Si vous mêmes êtes totalement convaincu par le unschooling, et par les capacités de votre enfant à apprendre tout seul, alors plus rien ne vous arrêtera !

Pour cela, mieux vaut bien vous renseigner, (c’est ce que vous faites, bravo 😉 ) et lire des témoignages, des auteurs fiables peut vous aider grandement en cas de doute. Vous trouverez mes livres préférés dans la librairie !

La confiance, ça s’acquiert, ça se travaille, ça se perd quelquefois…Et ça se retrouve. Cela reste un très beau trésor, et le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre enfant comme à vous-même.

unschooling apprendre tout seul étape 2

2/ Observez

C’est le plus important pour être sûr de ne pas louper LE moment idéal pour accompagner votre enfant sans ses apprentissages.

Il lit un livre qui parle des mousquetaires ? C’est peut-être le moment de lui parler de Cyrano de Bergerac, ou d’emprunter le film dans votre bibliothèque préférée… Il vous pose des questions sur les volcans ? Et si vous organisiez une visite en Auvergne pour vos prochaines vacances ?

Bien sûr, les observations sont parfois beaucoup plus subtiles. Votre enfant de 7 ans et demi ne déchiffre pas les mots simples ? Quelle en est la raison ?

  • Peut-être qu’il ne voit toujours pas l’intérêt de la lecture, et n’en est pas encore là (il peut être passionné par plein de choses par ailleurs, ce n’est pas une question d’intelligence !)
  • Il peut aussi s’entraîner à lire dans son coin, mais sans vouloir le montrer en public. Certains enfants préfèrent apprendre en secret… A vous de voir s’il s’en sort ou s’il a besoin d’un coup de pouce discret.
  • Ou bien il éprouve peut-être de vraies difficultés dans l’apprentissage de la lecture, et du coup il perd confiance en lui, se compare avec d’éventuels frères et soeurs… Et là, mieux vaut intervenir !
unschooling apprendre tout seul étape 3

3/ Partagez !

Apprendre même à la maison, c’est toujours plus stimulant à plusieurs. Parce que chacun a son regard, ses idées, sa façon d’apprendre…

Pour que l’environnement d’apprentissage soit le meilleur pour votre enfant, quoi de mieux que d’avoir avec lui des parents qui apprennent aussi !

Alors si vous aussi apprenez des choses en jouant, en lisant, en faisant des recherches avec votre enfant, la dynamique d’apprentissage sera toujours en mouvement !

Sans oublier le plaisir d’apprendre… qui se transmet et se partage au quotidien.

Voilà pourquoi je parle rarement de « unschooling », mais plutôt d' »instruction en famille ». Parce que la famille prend tout son sens et toute sa place dans le partage autour des apprentissages !

Et chez vous, comment ça se passe ?

  • Unschooling, homeschooling… quelle est votre approche de l’instruction en famille ?
  • Comment observez-vous votre enfant dans ses apprentissages ?
  • Comment l’aidez-vous à apprendre au quotidien ?

Laissez-moi vos commentaires au bas de la page !

Partager l'article
  • 8
    Partages
  • 8
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.