7 trucs pour mieux mémoriser.

Que ce soit à l’école ou à la maison, nous devons mémoriser un certain nombre d’éléments pour avancer sereinement dans les apprentissages. Ne serait-ce que les tables de multiplications, ou l’orthographe des mots invariables… Comment aider votre enfant à avoir une mémoire au top ?

1- Désirer retenir.

On retient mieux les informations qui nous intéressent. Votre enfant ne retient peut-être pas les tables de multiplications, mais il s’y connaît sûrement bien en dinosaures ou Pokémons ! Il faut donc l’aider à trouver une motivation à retenir telle ou telle chose : qu’est-ce que cela lui apportera ? En quoi cela l’aidera ? Qu’est-ce que cela lui permettra de faire ?

2- Comprendre l’information.

Apprendre par cœur quelque chose que l’on ne comprend pas, c’est le meilleur moyen de faire des erreurs absurdes, que l’on ne saura pas corriger. Un poème non expliqué, par exemple… Donc prenez le temps de revoir avec lui, réexpliquer au besoin, à votre façon !

girl-470568_960_720

3- Structurer l’information.

Qu’est-ce qui est important ? Qu’est-ce qui l’est moins ? Retenir des anecdotes de l’Histoire si on ne sait pas qui sont les personnages ni à quelle époque cela se déroule perd de son intérêt. Pourtant, on retient mieux les anecdotes ! Alors veillez juste à bien les replacer sur une frise historique, et à réexpliquer le contexte.

4- Repérer les habitudes de son cerveau.

Votre enfant est-il plutôt visuel, auditif, kinesthésique? Quand il essaie de se souvenir de sa poésir, a-t-il besoin de re-voir ce qu’il faut mémoriser dans sa tête, ou de ré-entendre les paroles énoncées ? A-t-il besoin de manipuler, de bouger, de chanter? Ou bien lui faut-il des couleurs pour se repérer? Est-il adepte des Mind-maps ou cartes heuristiques ? Une fois que vous savez comment il fonctionne, il n’y a plus qu’à l’appliquer !

5- S’entraîner à mémoriser comme on s’entraîne à pratiquer un sport.

C’est en répétant qu’on apprend le mieux, un peu régulièrement plutôt que tout d’un coup. Sinon gare aux blessures ! Expliquez-lui que la répétition est comme un entraînement de judo, de danse ou de foot, ça lui parlera bien…

6- Chouchouter sa mémoire.

On retient bien ce que l’on a appris, oublié puis réappris ! Donc mieux vaut prendre son temps, faire des pauses, profiter du sommeil (le cerveau travaille la mémoire pendant le sommeil !), varier les façons de travailler, les matières…

7- Se représenter l’utilisation future des données à mémoriser.

Pourquoi votre enfant doit-il apprendre les tables de multiplication? Plusieurs réponses possibles : il apprend pour :

  • l’interro,
  • faire plaisir à papa/maman/papi/mamie,
  • épater les copains/copines,
  • devenir astrophysicien,
  • les savoir toute sa vie…

Quand les utilisera-t-il? Pour :

  • les interros de calcul mental,
  • répondre aux problèmes de maths,
  • compter les points de certains jeux de société,
  • des études supérieures,
  • calculer la surface de sol à carreler dans sa future cuisine,
  • faire ses comptes quand il sera étudiant…

Il peut ainsi trouver sa motivation principale, et mémoriser avec un but précis, ce qui lui permettra de savoir utiliser ce qu’il a mémorisé à bon escient!

Maintenant à vous d’agir !

Ces “trucs” sont tirés du livre “Apprendre à apprendre”, d’Anne Giordan et Jérôme Saltet, que vous pouvez commander ci-dessous.

inscrivez-vous pour recevoir 9 idées de jeux pour aider votre enfant à apprendre

 
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*