Les intelligences multiples : comment aider votre enfant à apprendre ?

Les intelligences multiples : comment aider votre enfant à apprendre ?

L’enfance est la période de tous les apprentissages. Et pourtant, tous les enfants n’apprennent pas de la même façon, ni au même rythme…Une question d’intelligence ? Oui, mais pas au sens commun. Ici, il est question d’intelligences multiples !

Comment accompagner votre enfant dans ses apprentissages ? L’une des clés principales est de comprendre sa façon d’apprendre. Or les façons d’apprendre peuvent être très variées : on parle alors d’intelligences multiples. Mais savez-vous précisément ce que c’est ? En place pour un point sur ce concept, et des pistes pour l’utiliser avec vos enfants !

Des intelligences multiples

La théorie des intelligences multiples vient du psychologue cognitiviste Howard Gardner, qui s’est penché sur la redéfinition de l’intelligence dans les années 1970. Son expertise l’a mené à mettre le terme d’intelligence au pluriel : pour lui, il n’y a pas une seule forme d’intelligence dont on serait plus ou moins doté. L’intelligence, la simple « faculté de comprendre », n’est ni unique, ni universelle. Au contraire, il existe plusieurs formes d’intelligences, et tout le monde a la sienne !

De ce fait, Howard Garner s’oppose au test du QI, car l’intelligence ne pourrait, selon lui, être mesurée.Par ses travaux, il met en évidence que tous les hommes sont intelligents, mais pas forcément de la même façon. Il existerait en effet huit types d’intelligence, correspondant chacune à un talent, une aptitude spécifique.

apprendre partout et tout le temps

Vous pouvez retrouver la théorie complète d’Howard Gardner dans son livre « Les intelligences multiples », traduit en français en 2005.

Les 8 intelligences d’Howard Gardner

Les formes d’intelligence déterminées par Howard Gardner peuvent être classées en quatre types :

  • Les intelligences d’action
    • L’intelligence interpersonnelle
    • L’intelligence intrapersonnelle
  • Les intelligences scolaires
    • L’intelligence linguistique
    • L’intelligence logico-mathématique
  • Les intelligences environnementales
    • L’intelligence musicale
    • L’intelligence naturaliste
  • Les intelligences méthodologiques
    • L’intelligence visuo-spatiale
    • L’intelligence kinesthésique

Vous voyez déjà au premier coup d’oeil que leur étendue est très vaste, et qu’il y a une grands différence entre des intelligences « scolaires  » « environnementales »… D’où la difficulté parfois à saisir le fonctionnement de notre enfant (ou le nôtre d’ailleurs !)

Allez, on fait un petit point sur chaque intelligence, pour mieux s’y retrouver.

Les intelligences multiples à la loupe

Voyons tout cela d’un peu plus près. Je vous l’ai dit plus haut, l’intelligence, c’est la capacité à comprendre les choses. Pour apprendre, il faut donc arriver à comprendre : observer, analyser, et aussi mémoriser. A l’école aujourd’hui, l’accent est mis sur la mémorisation : même si on ne comprend pas bien, on peut réussir en mémorisant et en ressortant les connaissances lors de l’évaluation. Ici, on parle bien d’apprentissage et de compréhension, la mémorisation n’est qu’une petite partie de ce processus.

Prenons dans l’ordre des intelligences les plus « scolairement compréhensibles ».

L’intelligence linguistique

intelligence linguistique : le plaisir des mots

Elle consiste à utiliser le langage pour comprendre les autres et pour exprimer ce que l’on pense. La personne est sensible à la forme de la communication et au sens des mots. Elle se concentre sur le langage, qu’il soit oral ou écrit. C’est quelqu’un qui communique clairement.

Côté mémorisation, sa mémoire est stimulée par des mots et des phrases bien construites. C’est un enfant qui va se souvenir d’une leçon car il réentend la voix de la maîtresse, et surtout les mots un peu compliqués ou particuliers, précis qu’elle a utilisés.

L’intelligence logico-mathématique

Il s’agit de la capacité de logique, d’analyse, d’observation ainsi que celle de résoudre des problèmes. Ce type d’intelligence permet l’analyse des causes et conséquences d’un fait, l’émission d’hypothèses, la compréhension de phénomènes complexes, la manipulation des chiffres et l’exécution des opérations mathématiques.

Attention toutefois : une personne peut très bien se débrouiller en mathématiques sans pour autant avoir un esprit logique sans failles ! Ici, il s’agit de personnes qui spontanément se mettent à la recherche des liens logiques entre des concepts et des idées. Pour apprendre et comprendre, Ils ont besoin de formuler une hypothèse et de l’appuyer par des exemples. C’est quelqu’un qui aime catégoriser et classifier, et qui utilise facilement la déduction et l’abstraction.

L’intelligence visuo-spatiale

Il s’agit d’une des intelligences « méthodologiques » : nous sommes moins sur une capacité que sur une façon de voir le monde qui influe sur les apprentissages. Cette forme d’intelligence permet à la personne de se faire une représentation spatiale du monde dans son esprit, de visualiser. Elle donne la possibilité de créer des œuvres d’art et artisanales, d’agencer harmonieusement des vêtements, des meubles, des objets, et de penser en images.

L’enfant qui est sensible à ce type d’intelligence apprécie particulièrement les représentations visuelles. Il transforme facilement les apprentissages en images mentales. Il comprend et mémorise mieux en visualisant les objets, les graphiques et les images. C’est quelqu’un qui a généralement beaucoup d’imagination, qui est importante et utile pour lui, pour apprendre.

L’intelligence kinesthésique

l'intelligence kinesthésique

C’est la capacité d’utiliser son corps ou une partie de son corps pour communiquer ou s’exprimer dans la vie quotidienne ou dans un contexte artistique, mais aussi pour réaliser des tâches faisant appel à la motricité fine, pour apprendre en manipulant des objets, pour faire des exercices physiques ou pratiquer des sports.

Vous pouvez reconnaître l’enfant kinesthésique car il s’épanouit dans toutes les activités sportives et théâtrales. Il a besoin de bouger : il apprend mieux quand il peut utiliser son corps, manipuler et toucher les objets. A l’oral aussi : il a tendance à s’exprimer beaucoup avec ses mains.

L’intelligence musicale

Ici, nous parlons de la capacité de penser en rythme et en mélodie, de reconnaître des modèles musicaux, de les mémoriser, de les interpréter, d’en créer… Mais aussi, sans être forcément musicien, au fait d’être sensible à la musicalité des mots et des phrases.

Votre enfant chante tout le temps ? Invente ou reproduit des mélodies ? Il a probablement un intelligence musicale ! Il peut aussi utiliser la musique pour se relaxer, ou bien utiliser le rythme pour apprendre et mémoriser.

L’intelligence naturaliste

intelligence naturaliste

Cette forme d’intelligence permet à la personne de classifier, de discriminer, de reconnaître et d’utiliser ses connaissances sur l’environnement naturel, sur les animaux, sur les végétaux ou sur les minéraux. Souvent les personnes chez lesquelles cette forme d’intelligence est bien développée aiment posséder un cahier de notes d’observations, ou garder leurs observations en mémoire; elles aiment prendre soin d’animaux, cultiver un jardin et militent en faveur de l’établissement de parcs dans leur ville. Le lien à la nature est fondamental pour elles.

Chez votre enfant, vous pourrez reconnaître cette forme d’intelligence à sa forte capacité d’observation. Il perçoit les détails, les nuances. Il est sensible aux sons et aux caractéristiques de son environnement. Il aime la nature, et va dehors dès que c’est possible.

L’intelligence intrapersonnelle

C’est l’aptitude à faire de l’introspection, c’est-à-dire à revenir à l’intérieur de soi, à identifier ses sentiments, à analyser ses pensées, ses comportements et ses émotions. Cette forme d’intelligence permet de se comprendre soi-même, de voir ce qu’on est capable de faire, de constater ses limites et ses forces, d’identifier ses désirs, ses rêves et de comprendre ses réactions. C’est aussi la capacité d’aller chercher de l’aide en cas de besoin.

Cette forme d’intelligence concerne beaucoup de personnes, qui se mettent facilement en posture réflexive. est un être qui a besoin de réfléchir. Ce sont des personnes qui se concentrent facilement quand elles sont seules, et qui perçoivent bien leurs émotions et leurs besoins au niveau des apprentissages. Ils n’aiment pas être dérangés.

L’intelligence interpersonnelle

intelligence interpersonnelle : apprendre ensemble

On l’appelle aussi Intelligence sociale. Elle permet à l’individu d’agir et de réagir avec les autres de façon correcte. Elle l’amène à constater les différences de caractère, de nature, de motifs d’action entre les individus. Elle permet l’empathie, la coopération, la tolérance. Elle donne la possibilité de détecter les intentions de quelqu’un sans qu’elles ne soient ouvertement avouées. Cette forme d’intelligence permet de résoudre des problèmes liés aux relations avec les autres ; elle permet de comprendre et de générer des solutions valables pour aider les autres.

Un enfant lié à ce type d’intelligence est sensible aux réactions et aux besoins de son entourage. Il préfère généralement apprendre en coopérant avec les autres. Il noue facilement des relations, se fait des copains rapidement et sans problème. Il est aussi à l’écoute des idées des autres.

Utiliser les intelligences multiples pour aider votre enfant à apprendre

Connaître ces formes d’intelligence vous donne un bel éventail des différentes façons d’apprendre. Et… on pourrait encore en ajouter !

Intelligence artistique, intelligence auditive, voire émotionnelle… Vous trouverez peut-être d’autres noms définissant d’autres formes d’intelligences, qui sont souvent dérivées des 8 types des intelligences multiples d’Howard Gardner.

Mais une fois qu’on a cette liste, comment faire ?

Il est important avant tout de bien comprendre que nous avons tous de multiples formes d’intelligence, de multiples façons d’apprendre. Ne cherchez pas à enfermer votre enfant dans un type en particulier ! C’est tout le concept des intelligences multiples !

Trouver les façons d’apprendre préférées de votre enfant

Parmi la liste des intelligences, essayez d’en déterminer 3 qui correspondent à ce que vous observez chez votre enfant. Attention, elles doivent bien partir d’une observation, et non d’une interprétation ou d’une projection !

Nous-mêmes avons plusieurs affinités parmi ces « intelligences », et nous avons tendance à nous projeter sur nos enfants : Si je suis plutôt visuelle, alors mon enfant doit l’être aussi. J’aime que les mots soient précis, et mon enfant ne cherche pas à développer un vocabulaire riche ? Où est le problème ?

En fait, il n’y a pas de problème. En intelligences, l’adage « tel père, tel fils (ou « telle mère, telle fille », pas de sexisme entre nous !) n’a pas lieu d’être. Vous pouvez être plutôt visuel, musical et liguistique alors que votre enfant sera plutôt kinesthésique, interpersonnel et logico-mathématique. D’où le rôle principal de l’observation !

intelligences multiples : tous les enfants n'aiment pas travailler sur cahiers.

Une fois les intelligences multiples repérées, à vous d’agir !

Pour aider votre enfant à apprendre, ce sera à vous de jouer. De jouer à présenter les leçons, les devoirs, les exercices, ou tout autre type d’apprentissage de la façon la plus adaptée qui soit à ses types d’intelligences.

Idéalement, en classe, les professeurs devraient réfléchir la préparation de leurs cours de façon à ce qu’ils soient adaptés aux 8 formes d’intelligences multiples ! (Et je sais que certains le font : Bravo et merci à eux !)

Proposer des supports visuels bien organisés et agréables à l’oeil, illustrer le cours avec de la musique ou un poème, faire des exercices de recherche seul et en groupe, observer, manipuler, décortiquer pour comprendre, apprendre, mémoriser… Tout est possible, et votre créativité est mise au défi d’apporter la petite touche qui fera la différence, et permettra à votre enfant d’aborder ses apprentissages par l’angle qui lui convient le mieux !

Partager l'article
  • 7
    Partages
  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.