écritures d'un enfant de 4 ans

Apprendre à lire et à écrire avant 6 ans : comment faire ?

Votre enfant a 3 ans, 4 ans 5 ans… Il commence à reconnaître des lettres : est-ce le bon moment pour lui apprendre à lire et écrire ? Faut-il suivre le programme scolaire, suivre une méthode particulière ou peut-on apprendre à lire et écrire sans méthode ?

Apprendre à lire et à écrire avant 6 ans, est-ce une bonne chose ?

L’apprentissage de la lecture se faisait traditionnellement à partir de l’année des 7 ans (entrée au CP). 7 ans, c’est l’âge de raison, l’âge où les enfants commencent à suivre une logique, l’âge où les neurosciences nous apprennent maintenant que le cerveau est assez développé pour gérer mieux ses émotions et ainsi avancer dans des apprentissages plus approfondis.

Pourquoi alors proposer à vos enfants d’apprendre à lire et à écrire avant 6 ans ? Tout simplement pour répondre à leur demande, et cela seulement si c’est leur demande.

apprendre à lire et à écrire avant 6 ans
faut-il s’y prendre tôt pour apprendre à lire et à écrire ?

Si vous avez du temps avec votre enfant, et que vous observez ses comportements et ses demandes, vous verrez probablement émerger différentes périodes sensibles. Celles de la lecture et/ou de l’écriture peuvent apparaître bien avant 6 ans, vers 3-4 ans déjà ! Comment reconnaître ces périodes sensibles ?

Pour celle de la lecture, votre enfant va :

  • jouer à lire des livres, des magazines… tout ce qu’il a  portée de main
  • déchiffrer à sa façon, même en inventant complètement ce qui pourrait être écrit
  • demander sans cesse “qu’est-ce qui est écrit ici ?”
  • trouver les lettres qu’il reconnaît (“Là ! il y a un O !)
  • ou tout simplement demander à ce que vous lui appreniez à lire !

Pour la période sensible de l’écriture, vous verrez plutôt votre enfant :

  • dessiner, et raconter ses dessins, reproduire des images, des formes…
  • faire des écritures inventées, et vous “lire” ce qu’il a écrit
  • demander “comment s’écrit” ceci ou cela, et tenter de le recopier
  • vous demander d’écrire les choses importantes : il comprend qu’écrire permet de garder en mémoire !

Découvrez “l’écriture en mouvement”, méthode unique pour apprendre dès le début les bons gestes… sans papier ni stylo !

Montessori, aujourd’hui…

La pédagogie Montessori propose d’apprendre à lire et à écrire avant 6 ans aux enfants qui en sont demandeurs. Car c’est au moment où les enfants sont en demande qu’ils apprennent le mieux ! Leur intérêt naturel les pousse vers la lecture et l’écriture, alors accompagnons-les dans ce chemin ! C’est d’ailleurs Maria Montessori qui a défini les périodes sensibles et la façon de les reconnaître. Sa pédagogie s’emploie à y répondre au mieux.

Dans cette méthode, les lettres sont apprises directement en cursive. Ce choix permet aux enfants de n’apprendre au début qu’un seul type de lettres, celles qui servent pour l’écriture. L’idée de Maria Montessori est de limiter les difficultés : apprendre  écrire en majuscules d’imprimerie pour l’année suivante tout réapprendre en cursive n’est pas efficace.

apprendre à lire et à écrire avant 6 ans avec les lettres rugueuses
les lettres rugueuses Montessori

Toutefois, les enfants d’aujourd’hui sont très tôt amenés à regarder des écrits qui comportent des lettres en majuscules et minuscules d’imprimerie. Ils ont leurs livres, des magazines, les recettes de cuisine ou les panneaux de circulation… Ils demanderont probablement à lire ce qui est écrit dessus, et essaieront de reproduire les lettres de ces différents supports. Le passage par les “lettres bâtons” est donc quasiment inévitable aujourd’hui.

Pour faire au mieux, disons que la lecture des caractères d’imprimerie n’est en rien gênant, puisque c’est l’alphabet qui sert à lire. Apprendre à écrire les “lettres bâton”, pour une première approche des lettres n’est pas non plus gênant, car cette façon d’écrire permet de bien différencier chaque lettre et son sens d’écriture. Toutefois, lorsque votre enfant est assez à l’aise dans son positionnement, n’écrit plus à l’envers et trace bien ses lettres de haut en bas, emmenez-le vers l’écriture “en attaché”.

En pratique : quelques précautions indispensables

Accompagner sans étouffer

Attention à accompagner votre enfant en fonction de sa demande, mais sans lui “mettre la pression”. En tant que parents, on est souvent très fiers de notre enfant qui commence à lire ou à écrire. Et sans nous en rendre compte, on peut l’inciter à le faire pour montrer aux copines, aux grands-parents… et puis lui dire : “Mais si, tu sais le faire !” lorsqu’il n’a pas envie. Petit à petit, nous risquons d’étouffer son envie naturelle.

Tracé des lettres et sens de l’écriture

Le cerveau de votre enfant en dessous de 6 ans n’est pas encore tout à fait mature pour se repérer dans l’espace. Il est donc habituel de voir des enfants tracer les lettres à l’envers, voire écrire de droite à gauche… Rien d’alarmant ! Toutefois il ne faut pas que de mauvaises habitudes s’installent. Prenez le temps de bien lui montrer comment vous écrivez telle lettre, d’où il faut partir, dans quel sens elle se trace… et de le faire encore et encore !

apprendre à lire et à écrire avant 6 ans : un défi !
apprendre à lire et à écrire avant 6 ans : un défi !

Ne pas attendre de résultats

Vous accompagnez votre enfant dans ses premiers pas en lecture et en écriture, c’est super ! Pour autant, restez à cette place de parent bienveillant et accompagnant. Ne changez pas, sous prétexte de lecture et d’écriture, pour prendre une éventuelle place d’enseignant que vous n’êtes pas ! Un enfant qui apprend à lire et à écrire avant 6 ans peut avancer très vite, mais aussi plus lentement. Il peut aussi s’y intéresser intensément pendant quelques semaines ou mois, et passer à autre chose du jour au lendemain.

Tout ce qu’il aura appris, à sa demande et avec plaisir, restera acquis pour lui quoi qu’il arrive !

Les premières lettres : à vous de jouer !

Votre enfant est en quête de lecture ? voici les premières étapes, pour commencer pas à pas.

  1. commencer par lui apprendre des voyelles. Pas forcément par le A, ça peut être le I (rigolo avec son petit point), ou le O tout rond… Le voyelles sont faciles à apprendre car il n’y a pas de distinction entre le nom de la lettre et le son qu’elle fait.
  2. choisissez en priorité des lettres beaucoup utilisées, comme celles de son prénom. Et indiquez-lui leur son plutôt que leur nom ! Le M fait “mmmm”, le L fait “lllll”…
  3. très vite, montrez à votre enfant à combiner les lettres ensemble. Comment ? Juste en lui montrant que m et a ça fait ma ! C’est aussi simple que ça. Cela s’appelle la combinatoire, et c’est la base de notre écriture. S’il persévère, de lui même il verra bien que o et u ne font pas o/u mais bien le son “ou”.

Maintenant, à vous de jouer !

==> DECOUVREZ “L’ÉCRITURE EN MOUVEMENT”, ma méthode d’écriture simple, efficace, amusante…

et sans papier ni stylo !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 11
    Partages

4 commentaires sur “Apprendre à lire et à écrire avant 6 ans : comment faire ?

  1. Merci !
    Ton article me paraît très réaliste !
    Ca ressemble beaucoup à ce qui se passe dans la vraie vie chez nous… Résultat, un enfant de 5 ans 1/2 qui sait lire, sans que personne n’ait eu à lui apprendre. Les seules choses que j’ai faites, répondre à ses questions depuis le plus jeune âge, et un jour, il y a un peu plus d’un an, quand il m’a demandé de lui apprendre à lire (ou après quelques mois d’insistance de sa part en fait, j’aurais pu/dû commencer plus tôt ?), je lui ai montré que “m” et “a” collés ensemble faisaient “ma”, “mi” et ” faisaient mi”. C’est épatant de voir comment le cerveau d’un enfant va vite ! Une fois qu’il est lancé, quand il en a envie, il poursuit tout seul. Il a acquis des sons complexes sans qu’on ne s’en rendre vraiment compte. C’est fou, non ?

    1. Merci pour ce témoignage ! Ici, mon fils de tout juste 4 ans demande à écrire, et il s’attache particulièrement au mot “oeuf”. Il me demande souvent de refaire le modèle pour tracer les “o” dans le bon sens. Je sens que ça se met en place tranquillement, et surtout il est si fier de lui ! Le fait de décomposer les sons à chaque fois que je lui fais un modèle fait qu’il intègre aussi les bases de la lecture, et ça devrait se faire tout seul aussi… ça a un côté magique de les voir avancer comme ça !

  2. Ca me questionne encore plus au sujet des enfants qui rencontrent des difficultés. D’un côté, il y a leur rythme d’apprentissage, qui n’est sans doute pas toujours respecté à l’école (pas facile avec le système scolaire actuel de respecter le rythme de chacun…). Et de l’autre, quand on voit la vitesse d’apprentissage d’un enfant qui va bien, on se dit qu’il y a forcément quelque chose qui coince en amont… Parfois on trouve, mais parfois c’est difficile… Et ces enfants sont pourtant tout aussi méritants que ceux qui réussissent facilement, ils fournissent des efforts incroyables pour apprendre, quand d’autres font ça le plus naturellement du monde.

    1. Pour les enfants qui rencontrent des difficultés, dans ma façon de faire (à la maison ou en école alternative), c’est de d’abord leur laisser le temps. S’ils viennent de l’école traditionnelle, un laps de temps d’environ 2 mois sans sollicitation particulière, sans travail forcé en lecture ou écriture, juste en suivant leurs envies leur permet déjà de reprendre goût aux apprentissages, de reprendre un peu confiance en eux, de se sentir moins décalés vis à vis des autres enfants.
      Et puis, j’ai vu des résultats spectaculaires avec des exercices d’Intégration Motrice Primordiale, pour lever “ce qui coince en amont”. Ce sont des exercices qui ressemblent à la brain gym, à faire pendant 2 à 4 minutes par jour pendant quelques semaines. J’ai pu voir des résultats sur le qualité d’écriture, l’orientation des chiffres, la concentration, la lecture…
      Ce n’est probablement pas la seule piste, mais déjà une qui marche bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.