You are currently viewing Apprendre à lire aux enfants : laissons-leur le temps !

Apprendre à lire aux enfants : laissons-leur le temps !

L’apprentissage de la lecture fait partie des apprentissages fondamentaux des premières années d’école. Et pourtant, bien des enfants rencontrent des difficultés pour apprendre à lire. Et si on leur laissait le temps d’apprendre ? Et si on leur donnait plus de temps pour le faire ?

Apprendre à lire en 7 minutes par jour

7 minutes de lecture par jour… c’est le temps qu’ont les enfants pour apprendre à lire à l’école. 7 petites minutes de lecture seulement !

Oui, ils travaillent le français chaque jour, et pourtant… un enfant est concentré et actif sur son travail de lecture environ 7 petites minutes dans la journée. 

C’est bien peu !

Et le reste du temps ? Les consignes sont écrites, mais également données à l’oral. Un enfant qui retient bien ce qui est dit n’a pas forcément besoin de relire la consigne, ou va lire seulement quelques bribes, quelques mots, voire quelques syllabes pour faire son exercice. L’enfant n’éprouve donc pas la nécessité d’apprendre à lire. Et son cerveau est accaparé par d’autres tâches tout au long de sa journée de classe. Du coup, cet apprentissage devient forcément beaucoup plus long…  

Il n’y a pas d’âge pour apprendre à lire !

Oui, à l’école, on apprend à lire au CP. Point. Mais l’école classique, on le sait, n’est pas en mesure de prendre en compte l’individualité de chaque enfant. Bien sûr, beaucoup d’entre eux seront capables de lire à 6 ans, quand on leur demandera de le faire. 

Il y en a d’ailleurs beaucoup qui s’intéressent déjà aux lettres et à l’écrit depuis la maternelle. Apprendre à lire à 4 ans voire 3 ans n’est pas impossible ! Il n’est pas rare pour un enfant d’apprendre à lire tout seul ! Pour ceux-là, tout va rentrer dans l’ordre assez vite. Mais ils risquent fort de s’ennuyer par la suite. Pendant que leurs camarades pataugeront dans la semoule… 

Car pour ceux qui n’ont pas eu le déclic, apprendre à lire va s’éterniser... et devenir une corvée, une peine, d’autant qu’il faudra encore faire un peu de lecture à l’heure des devoirs…

Alors que ce n’est peut-être tout simplement pas encore le moment ! Ou que ce déclic s’est déjà produit, mais que l’enfant n’a pas été accompagné lorsqu’il en avait besoin ! Cela rappelle d’ailleurs la notion de « période sensible » qu’évoque Maria Montessori. Mais ça n’est pas le sujet…

Mon expérience en école Montessori

J’ai connu dans ma classe Montessori 3 enfants qui avaient des difficultés de lecture. Dans leur école précédente, ils étaient qualifiés de lents, parce qu’ils en étaient encore eu déchiffrage en fin de CP, et ânnonaient les phrases, en se reprenant souvent. Ils détestaient la lecture. Pourtant, aucun enfant ne déteste réellement la lecture. Ils détestent surtout l’idée de devoir apprendre quelque chose qui ne les intéresse pas le moins du monde à un instant précis. De plus, en leur collant une étiquette de « lent », cela les enferme dans un cercle vicieux !

Au bout de 3 mois avec moi, ils lisaient avec plaisir, au grand étonnement et soulagement de leurs parents ! Que leur fallait-il ? Du temps. Pas nécessairement beaucoup de temps, mais du temps de qualité, où on est disponible sans leur mettre de pression. Pas des heures à lire de gros bouquins juste pour les lire. Mais quelques minutes par-ci par-là, à comprendre ce que ça peut leur apporter de plus de savoir lire.

Finalement, a-t-on travaillé 7 minutes par jour ? Souvent plus, mais souvent moins aussi. Disons, pas forcément plus de 7 minutes de lecture d’affilée, mais quelques minutes plusieurs fois dans la journée. Et toujours parce que les enfants en avaient besoin, ou envie. Et c’est ce qui fait la différence !

Comment donner envie d’apprendre à lire aux enfants ?

Apprendre à lire aux enfants : à chacun sa méthode !

En ce qui me concerne, je ne suis aucune méthode.

Adieu les manuels et les progressions, j’ai adapté les propositions d’apprentissages à ce qui leur faisait envie, ce qui leur faisait plaisir !

Bien sûr, il faut savoir les lettres à un moment. Bien sûr, comprendre que B+A=BA est indispensable. Les enfants dont je parle ici en étaient au niveau suivant. Mais pour les autres, le fait de voir les lettres, de pouvoir les manipuler, représente déjà une bonne partie du « travail ». La curiosité fera le reste…

Et pour la suite ? 

Il y a plein d’activités possibles, de jeux de société, d’affichages, de livres, de danses ou de chansons pour permettre aux enfants de parfaire leur lecture, ou pour les motiver à se lancer dans cet apprentissage. 

En leur lisant des histoires, on leur donne aussi l’envie de pouvoir les lire eux-mêmes. Sans parler du fait que les enfants apprennent beaucoup par imitation. Ils voudront certainement se lancer dans la lecture s’ils voient dans leur environnement des personnes lire fréquemment. 

Pour déchiffrer les noms sur le jeu des 7 familles, pour connaître la dénomination de cette plante bizarre à la jardinerie, ou encore pour trouver le butin lors d’une chasse au trésor ! 

En 7 minutes par jour, ou plus, ou moins ! Et surtout… sans leur mettre la pression !

Parce que c’est sûr, on apprend toujours mieux quand on se sent libre !

Une non-méthode de lecture

Toutes ces activités, mes affichages, mes conseils  autour de l’apprentissage de la lecture pour tous les enfants, jeunes ou moins jeunes, avec ou sans difficultés, je te les transmets aujourd’hui dans ma non-méthode pour apprendre à lire 

Je t’assure que si toutes les écoles pouvaient se permettre de lâcher les manuels pour accompagner les enfants individuellement comme je te le propose, apprendre à lire deviendrait un jeu pour tous les enfants !

Mais… elles ont un programme à suivre, des évaluations à passer, et très peu de marge de manoeuvre.

Alors que nous, parents, nous pouvons justement prendre le contre pied, et faire entrer les apprentissages plaisir dans le quotidien de nos enfants !

Sans méthode, avec du fun, de la joie et de la simplicité !

Je profite de la non-méthode pour apprendre à lire à mes enfants sans pression !

méthode pour apprendre à lire de 3 à 99 ans
Partager l'article
  • 35
    Partages
  • 35
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.