Pipo, chien de guerre

pipo chien de guerre

Comment parler de la première guerre mondiale avec un autre regard ? En la regardant à travers les yeux d’un chien, qui malgré lui est devenu chien de guerre !

Pipo chien de guerre

On aime particulièrement :

  • La guerre vue à travers un chien, qui s’attache à un soldat et le suit partout.
  • Un regard frais, des dessins plutôt gais malgré le contexte.
  • … et une « happy end » !

Mes enfants ont dévoré ce livre facile à lire, et tellement attachant… Il n’y a pas à dire, tout passe toujours mieux avec des animaux !

Un livre qui rend hommage aux chiens de guerre !

Bien que cette guerre ait plus de 100 ans, Ce livre permet de se projeter au plus près du quotidien des soldats sans pour autant passer par un documentaire vidéo.

Pour nous, ce livre a été parfait à partir de 5 ans.

Août 1914, la Belgique est plongée dans la guerre. La plaine de l’Yser devient le théâtre de combats et de bombardements violents. Pipo, un chien dont la ferme a été détruite, rencontre René, un soldat qui rejoint son régiment cantonné près de Dixmude.

Au fil des mois, Pipo et René deviennent inséparables. Ils peuvent désormais compter l’un sur l’autre pour survivre quatre longues années au front.

Par les yeux du petit chien Pipo, nous découvrons la vie dans la tranchée : les attaques aux gaz, la prise de soldats allemands, les permissions, les périodes de repos, le manque de nourriture, les bombardements, les assauts, les compagnons morts, les blessures. Puis l’hôpital, la convalescence, et enfin l’Armistice et le retour au foyer.

Pipo, chien de guerre – par Marie de Salle et Sandrine Place – Editions Renaissance du livre Jeunesse – Musée royal de l’armée et de l’histoire militaire

Retrouvez ce livre dans la Librairie de S’Instruire Autrement.

Partager l'article
  • 1
    Partage
  • 1
    Partage

2 commentaires sur “Pipo, chien de guerre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.