You are currently viewing Préparer un projet pédagogique : indispensable pour l’IEF ?

Préparer un projet pédagogique : indispensable pour l’IEF ?

Famille fraîchement lancée dans l’aventure de l’instruction en famille, vous vous posez une multitude de questions, notamment sur le contrôle pédagogique tant redouté. Parents encore en tâtonnement, vous pensez peut-être ne pas être à la hauteur de la tâche. En IEF depuis longtemps, vous vivez chaque année dans l’angoisse de ce contrôle qui ne se passe peut-être pas très bien pour vous. Savez-vous que vous pouvez préparer un projet pédagogique en amont du contrôle ? 

Le projet pédagogique en IEF : est-ce obligatoire ?

Actuellement, instruire son enfant en famille est un droit. Offrir une instruction à son enfant est, en revanche, un devoir. Par conséquent, si vous avez fait le choix de l’IEF, les services de l’Education Nationale effectueront un contrôle chaque année afin de s’assurer que vos enfants reçoivent effectivement une instruction et que celle-ci est conforme à ce que l’on appelle le socle commun.

Le projet pédagogique est un document rédigé par les parents, ou la personne qui dispense l’instruction, et transmis au service chargé du contrôle, avant celui-ci. Ce n’est en aucun cas une obligation, et si vous en rédigez un, nul besoin de vous lancer dans un roman de 90 pages ! N’oublions pas que les inspecteurs n’inspectent pas uniquement notre enfant, mais aussi d’autres enfants IEF ainsi que des instits… mieux vaut donc un petit dossier court qu’un pavé qui ne sera peut-être pas lu ou vite oublié ! 

Lorsque vous effectuez votre déclaration d’instruction dans la famille, qui est, elle (rappelons-le), obligatoire, l’inspecteur d’académie vous envoie un courrier pour en accuser réception. Dans ce courrier, il est noté que si vous comptez suivre une progression différente de celle retenue par les programmes officiels de l’éducation nationale, il est recommandé d’adresser un document explicitant vos choix éducatifs afin que le contrôle puisse être organisé en conséquence. Toutefois, on ne peut pas vous reprocher de ne pas en avoir fait un. Comme vous avez la possibilité d’en faire un même si vous suivez à la lettre les programmes, si vous le souhaitez. C’est vous qui décidez. En fonction de votre temps. En fonction de votre motivation.

Pourquoi rédiger un projet pédagogique ? 

Mais alors, si ce n’est pas obligatoire, pourquoi devrait-on s’embêter à fournir un tel document ? 

En instruction en famille, rien ne vous oblige à suivre les programmes établis par l’éducation nationale. Ni à utiliser les mêmes méthodes qu’à l’école (et c’est d’ailleurs là l’un des principaux intérêts !). Votre seul devoir est d’amener progressivement votre enfant à la maîtrise du socle commun. 

Se soumettre au contrôle pédagogique est (pour l’instant) la condition sine qua non pour pouvoir pratiquer l’IEF. Et obtenir un avis satisfaisant à la suite de celui-ci est indispensable pour avoir le droit de continuer ! C’est ce qui fait qu’il est si redouté par tant de parents. Il nous stresse, nous influence parfois dans nos activités du quotidien, nous fait peur… d’autant plus s’il s’agit de la première année et qu’on ne sait pas à quoi s’attendre. 

Prendre le temps de la réflexion

Rédiger un projet pédagogique permet tout d’abord de prendre un temps pour réfléchir au contrôle, savoir où on en est, et où on va. Celui-ci existe pour s’assurer de l’instruction de l’enfant :

  • qu’est censé apprendre mon enfant, du point de vue de la loi ?
  • Qu’a-t-il effectivement appris ?
  • Comment, grâce à quelle méthode ?

Plus votre « pédagogie » sort des sentiers battus, plus il est important de faire ce travail de mise en relation entre les activités du quotidien et les attendus de chaque cycle du socle commun. Même en unschooling, on peut apprendre à parler le langage de l’inspecteur !

++ Pour vous y aider, je propose un outil très utile : l’intégralité du socle commun sous forme de tableaux à remplir !  

Préparer les test

Lors du contrôle, l’inspecteur échange avec le parent, et un conseiller fait faire des exercices à l’enfant. Ces exercices sont individualisés et doivent être autant que possible adaptés à la pédagogie employée par les parents.

Par conséquent, pour préparer lesdits exercices, il est nécessaire que le conseiller soit au courant de ce que connaît l’enfant, des outils qu’il utilise au quotidien. Le projet pédagogique permet aux parents de faire part de leur choix éducatifs (même si il est assez rare de voir arriver des conseillers avec des exercices personnalisés, il faut l’avouer).

Connaître les lois

Enfin, beaucoup de parents se lancent dans l’aventure de l’IEF sans être tout à fait préparés. Mais surtout sans être vraiment au courant de leurs droits ! Certains inspecteurs peu scrupuleux profitent souvent de ce manque d’informations pour outrepasser leurs missions.

C’est pourquoi bien se renseigner sur les lois en amont du contrôle, et le montrer dans le projet pédagogique, est indispensable pour se faire respecter tout en respectant les lois.

Préparer un projet pédagogique pour l'ief : comment s'y prendre ?

Préparation du projet pédagogique : comment s’y prendre ?

Décider ou non d’établir un projet pédagogique est un choix qui dépend de vous. Mais il devrait être réfléchi dès le début de l’année. Il sera beaucoup plus simple et rapide de le rédiger si l’on a listé au fur et à mesure tous les éléments qui y figureront. 

Là encore, rien n’est obligatoire, mais vous pouvez par exemple mentionner : 

  • les raisons qui vous ont poussé à pratiquer l’instruction en famille, et les objectifs que vous avez fixés pour l’année en cours ;
  • quelques textes de loi qui vous paraissent pertinents dans votre situation ;
  • une présentation de votre enfant, sa personnalité, ses intérêts, ses passions, ses difficultés, ses éventuels handicaps ou maladies ;
  • la pédagogie particulière que vous suivez, le cas échéant ;
  • votre planning journalier et hebdomadaire, votre façon de fonctionner ;
  • les matériels que l’enfant a à disposition ;
  • les supports (manuels ou autre) utilisés ;
  • des exemples des travaux de votre enfant, en scannant ses dessins, écrits. Vous pouvez aussi prendre des photos de ses activités, surtout si vous procédez beaucoup en informel ;
  • le fait que vous ne souhaitez pas que votre enfant soit testé sur fiches. (Vous pouvez indiquer vos préférences sur un mode de test basé sur le dialogue, l’oral et la consultation des travaux réalisés) ;
  • les livres qu’il a lus (ou que vous lisez ensemble s’il est encore petit), les sorties effectuées, les jeux qu’il utilise…

Le but n’est pas de TOUT dire dans ce document ! Gardez-en un peu pour le jour J… Mais cela permet de poser quelques bases pour la discussion.

Il est fortement conseillé d’apporter avec vous une copie de votre projet pédagogique, au cas où votre interlocuteur n’ait pas eu le temps de le lire.  

préparer l'inspection avec un projet pédagogique

Rédiger un projet pédagogique pour être serein lors de l’inspection

Si le contrôle pédagogique reste, pour beaucoup de familles en IEF, un mauvais moment à passer, le fait de préparer un projet pédagogique permet de faire grandement diminuer la pression. Prendre le temps de réfléchir à la rédaction de ces quelques pages, c’est faire preuve d’implication dans la tâche que vous vous êtes confiée. Et une bonne façon de booster votre confiance en vous pour leur montrer que l’IEF chez vous, c’est le top !

Partager l'article

Cet article a 2 commentaires

  1. Francine POIMBOEUF

    Merci beaucoup pour toutes ces informations, ça y est nous nous lançons dans cette belle aventure, et vous nous donnez toutes les clés afin de vivre cette belle expérience sereinement.

    1. Laetitia

      SUper ! Je suis ravie que toutes ces informations vous soient utiles !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.