Jouer aux échecs avec les enfants pour développer la concentration

Jouer aux échecs avec les enfants pour développer la concentration

Est-ce que tu sais jouer aux échecs ? Non ? Ce n’est pas un problème… Mais sais-tu que jouer aux échecs avec les enfants et un super moyen de leur faire développer de super compétences ? Concentration, attention, esprit mathématique, mémoire !

Je t’explique ici comment le jeu d’échecs agit sur les apprentissages de ton enfant, et aussi comment tu peux apprendre avec lui à jouer aux échecs !

Accompagne le développement de ton enfant avec le jeu d’échecs

Tu es sûrement à la recherche de jeux éducatifs pour accompagner le développement de ton enfant ? Je n’aime pas tellement ce terme de jeux éducatifs, et je t’en parle dans cet article. Pourtant, le jeu d’échecs pourrait très bien faire partie de cette catégorie tant son apprentissage est complet et bénéfique pour le développement de l’enfant !

En effet, en faisant mes recherches je suis tombée sur une étude scientifique dont les résultats m’ont agréablement surprise. M. Noir (Lyon 2002) a montré dans sa thèse que des enfants ayant suivi des cours d’échecs pendant deux ans ont augmenté leur concentration de 50%, leur mémoire de 22% et leur logique de 32% par rapport aux autres enfants.

Ça ne veut pas dire que ton enfant échouera s’il ne sait pas jouer aux échecs, ni qu’il sera meilleur que les autres si tu lui apprends… Mais comment expliquer de tels résultats ? Et surtout comment jouer aux échecs avec ton enfant pour en recueillir le maximum de bienfaits ? C’est tout l’objet de cet article !

Mais d’abord : pourquoi je te parle de jouer aux échecs aujourd’hui ?

Apprendre à jouer aux échecs avec les enfants : petits et grands sont concernés ! Apprentissages, développement de la concentration, mémoire, logique mathématique...

Car non, je ne suis pas une experte des jeux d’échecs, loin de là. Quand j’étais petite, mon grand-père m’a appris à jouer aux dames... mais les échecs, non, “c’était trop compliqué”. J’ai donc grandi avec cette notion que ce jeu était très long et très compliqué… ça a vite coupé ma curiosité !

Et puis j’ai eu des enfants, qui ont vu passer un échiquier… et m’ont demandé de leur apprendre à jouer. Je me suis renseignée, j’ai appris vite fait le déplacement des pions… et on a joué aux échecs.

Mais sincèrement, jouer aux échecs avec les enfants sans avoir aucune notion de stratégie… c’est , comment dire… assez bof. EN plus, on n’était jamais très sûrs de ce qu’on avait le droit de faire ou non, on recherchait le déplacement de certaines pièces…

Jusqu’à ce que je découvre cette toute petite formation très bien faite pour apprendre à jouer aux échecs aux enfants ! Nous avons regardé les vidéos ensemble, et en 10 minutes, nous avons mis en place les premiers exercices. Déjà, c’était bien plus drôle comme ça ! Et puis, nous avons abordé la stratégie, compris plein de choses, et appris à réfléchir en mode “mathématicien-stratège”…

Alors, comment ça marche ? Comment jouer aux échecs avec les enfants peut faire travailler concentration, mathématiques et mémoire ? Voici mes explications.

le jeu d'échec permet aux enfants de développer des compétences : logique, concentration, mémoire

Des mini-jeux sur un échiquier pour travailler la concentration

Pour la concentration, tu imagines très bien que le jeu d’échecs puisse avoir un impact très positif. En fait, pour apprendre à jouer aux échecs avec ton enfant, tu ne vas pas sortir toutes les pièces et te lancer tout de suite dans une vraie partie ! Tu vas pouvoir lui expliquer le déplacement des pièces une par une, et déjà faire de petits jeux avec lui, pour apprendre à déplacer ses pions.

Petit à petit, tu vas aborder les basses de la stratégie : et notamment comment faire échec et mat ? Ce sont justement ces petits exercices pour apprendre à faire échec et mat qui sont très bénéfiques pour travailler le concentration.

Lorsque tu en proposes un à ton enfant, il va se plonger en pleine réflexion pendant quelques minutes. Une vraie concentration, qu’il ne faut surtout pas couper ! Et sans même sans rendre compte, petit à petit, exercice par exercice, il va améliorer sa concentration. Sincèrement, même si les premiers exercices paraissent simple, très vite je me suis aperçue que ma propre concentration et capacité de réflexion était aussi mise à l’épreuve ! Et quelle satisfaction quand on arrive au bout de notre cheminement pour trouver la réponse…

Concrètement comment fait-on ?

On commence par montrer le schéma d’un échec et mat, ici le baiser de la Dame. (Enfin, tu peux aussi le faire avec les vraies pièces sur ton vrai échiquier, bien sûr !) Pour expliquer rapidement : le Roi noir est en échec et mat, parce que la Dame blanche peut le prendre, et il ne peut ni s’enfuir (la Dame blanche le prendrait aussi), ni prendre lui-même la Dame : s’il le fait il se fera attraper par le Fou qui monte la garde. Ça peut paraitre compliqué si tu ne sais pas jouer aux échecs, mais mon petit de 6 ans a très bien compris une fois qu’il savait le déplacement des pièces… donc en une petite demi-heure !

une mini-formation pour apprendre à jouer aux échecs avec les enfants

Ensuite, quand l’enfant a compris cette façon de faire échec et mat, tu lui proposes un premier exercice très similaire à la position de base. Cette fois-ci : on sait que les blancs, et déplaçant une seule pièce en un coup, peuvent mettre les noirs en échec et mat. Quelle pièce vont-ils déplacer ? Et où ils vont la mettre ? Voilà tout l’enjeu de l’exercice !

Apprendre les échecs en 24h : une mini formation pour apprendre à jouer aux échecs avec les enfants

La réponse est simple : la Dame blanche vient se positionner devant le Roi noir sur la case f7 pour faire échec et mat. 

Et petit à petit, on ajoute des pièces et on complexifie. Ça te paraît compliqué ? Ne t’inquiète pas, dans la petite formation pour enfants d’Apprendre les échecs en 24h, l’équipe a concocté beaucoup de petits exercices de ce type. Et tant mieux ! Ça permet aux parents d’apprendre en même temps !

Dès 6 ans, tu peux apprendre à ton enfant à jouer aux échecs. Bon pour la mémoire, la concentration et la logique mathématique !

Apprendre à jouer aux échecs : pour les enfants… et les plus grands !

Je te l’ai dit, j’ai appris à jouer aux échecs avec mes enfants, entre 6 et 13 ans. La La mini-formation présentée avec plus de 40 vidéos très courtes et bien expliquées, nous a permis à tous d’avancer à notre rythme. Oui, autant le plus grand aurait pu avancer plus vite sur le déplacement des pions, autant le plus jeune avait besoin que l’on mette en pratique les petits jeux sur l’échiquier. Et ça m’a permis aussi d’acquérir définitivement certaines règles…

Ensuite, chaque petite vidéo apporte un élément de plus. On progresse donc pas à pas, et on peut s’arrêter quand on sent que notre concentration ne suit plus ! Du coup, certaines personnes ont tendance à penser que le jeu d’échecs est réservé à une élite ? Ma réponse : pas du tout ! Tout le monde peut y arriver et y avoir accès, c’est un jeu de plateau très commun dans beaucoup de pays !

Sans compter que dès le tout début de l’apprentissage des règles du jeu, l’enfant entraîne sa concentration et progresse rapidement. Et tu verras que lorsqu’il parvient à trouver un échec et mat, ça le rend très fier de lui et il reçoit un vrai boost de confiance en lui ! Une bonne raison de démocratiser ce jeu et d’en faire profiter un maximum d’enfants, non ?

Améliorer sa logique et sa mémoire avec le jeu d’échecs

Lorsqu’on résout un exercice d’échecs, on utilise les mêmes schémas de pensée que lorsqu’on résout un problème de mathématiques. On doit analyser la situation, émettre des hypothèses, planifier ses actions, calculer puis vérifier et comparer. Le jeu d’échecs est donc parfait pour travailler les mathématiques, et sans manipuler les chiffres !

Grâce à l’aspect ludique du jeu d’échecs, ton enfant va progresser en logique sans s’en rendre compte. Et c’est un des atouts du jeu d’échecs : il remet les compteurs à zéro. Un enfant qui est peut-être mal à l’aise habituellement avec les mathématiques peut très bien s’amuser avec le jeu d’échecs et améliorer des compétences qu’il avait dû mal à développer dans un autre contexte. Il n’y a plus de comparaison, de différence de classe ou de niveau : ici, on joue. Et on apprend !

Si on imagine très bien que le jeu d’échecs améliore la concentration et la logique des enfants, pour la mémoire, c’est plus intrigant. Sache tout de même que c’est Alfred Binet, l’inventeur du QI, qui a montré le premier que les joueurs d’échecs ont une mémoire mieux organisée. Ils parviennent tout simplement à retrouver les informations dans leur mémoire à long terme plus rapidement que les autres ! Une compétence intéressante dans beaucoup de domaines …

Apprends à jouer aux échecs, pour toi et tes enfants ! Une mini-formation facile d'accès pour les enfants à partir de 6 ans

La formation pour enfants : Apprendre à jouer aux échecs en 24h

“Apprendre à jouer aux échecs en 24h” est une équipe composée du champion de France 2018 Tigran Gharamian, du grand-maître Anthony Wirig qui a entraîné l’équipe de France jeunes, du professeur Pierre Petitcunot et du coach de développement personnel Rémi Trouville. Cette diversité de parcours des membres de l’équipe se reflète très bien dans cette formation. Chaque fiche d’exercices est vraiment pensée pour développer les capacités de tes enfants.

La formation est composée de 40 vidéos courtes et ludiques un peu format “dessin animé”, toutes accompagnées de fiches d’exercices. Le premier module est réservé à l’apprentissage des règles du jeu. Les cinq modules suivants parlent de tactiques et de stratégies qui permettront à ton enfant d’organiser très vite son jeu et de comprendre ses actions et celles de son adversaire.

Tu peux faire profiter tes enfants de cette mini-formation pour apprendre à jouer aux échecs en cliquant ici : rejoindre la mini-formation pour apprendre à jouer aux échecs avec les enfants

Partager l'article
  • 26
    Partages
  • 26
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.