multiplication montessori jetons de résultat

[vu de l’intérieur] Apprendre les tables de multiplication façon Montessori

Et si vous pouviez aller voir ce que vous ne voyez jamais…
Et si pour un instant, pour pouviez être à l’intérieur d’une école Montessori, telle une petite souris qui pointerait discrètement son nez du haut de l’étagère…
Que verriez-vous ? A quelles scènes assisteriez-vous ? Comment les enfants sont-ils installés ? Quelles activités font-ils ?
Je vous dévoile le quotidien des enfants à l’école Montessori, vue de l’intérieur !
Alors, prêts ? Un coup de baguette magique, et vous voilà en souris… C’est parti !

Aujourd’hui, glissons-nous dans la “classe des grands”, autrement dit l’ambiance 6-12 ans… Connaissez-vous vos tables de multiplication ? Sûrement, mais les avez-vous apprises avec le matériel de multiplication Montessori des “jetons de résultat” ?

Réviser les tables de multiplication avec les jetons de résultat Montessori

Je vois bien depuis quelques temps que Cerise, 10 ans, maîtrise les multiplications. Que ce soit avec des grands nombres ou des nombres décimaux, il n’y a plus de problème pour elle, les résultats sont bons. Mais quand elle s’entraîne au calcul mental, je vois bien que tout ne coule pas de source ! Elle réfléchit, prend du temps, n’a pas l’air sûre d’elle…

Elle ne sais pas ses tables de multiplication par cœur, elle les recompte à chaque fois !

Je lui ai donc présenté le matériel des jetons de résultat : une autre manière d’aborder les tables de multiplication.

En réfléchissant, elle était capable de réciter les tables dans l’ordre, comme avec les chaînes de perles de “compter en sautant” (matériel dont je vous parlerai dans un autre article !). Donc nous allons prendre les choses à l’envers, et commencer par le résultat !

Prendre les choses à l’envers…

Ce matériel se compose d’une table sous forme de grille, “non-renseignée”, c’est-à dire vide. Pour l’accompagner, une boîte contenant tous les résultats de toutes les tables de multiplication inscrits sur de petits jetons.

Le principe est simple : poser le bon résultat au bon endroit ! Mais là aussi on peut avoir quelques variantes…

Pour l’instant, pour ne pas aller trop vite et risquer de la décourager, j’ai demandé à Cerise de poser les jetons des tables de 2 à 5. Ce sont les tables les plus faciles pour elle, celles qu’elle arrive à calculer le plus rapidement. Par contre, les résultats étaient mélangés : le but n’était pas de refaire les tables dans l’ordre, mais bien de réfléchir à partir d’un résultat donné !

multiplication montessori jetons de résultat
revoir les tables de multiplication avec les jetons de résultat Montessori

Une aide visuelle

Pour qu’elle ne cherche pas à mettre un résultat dans les cases correspondant aux tables de 6 à 9, j’ai mis le couvercle de la boîte sur cette partie de la table de multiplication vide. Ainsi, elle savait qu’il fallait juste remplir le reste !

Nos jetons de résultats de multiplication sont inscrits en jaune, d’où une photo peu lisible…

Une fois ce travail accompli, je l’ai interrogée  l’oral sur la table de 2 dans le désordre. Malgré quelques hésitations, elle a rapidemeent fait le lien entre les jetons posés et ses calculs, donc les réponses devenaient plus rapides. La table de 5 était elle aussi presque acquise, donc nous avons retiré les jetons de ces deux tables, et elle les a écrits directement sur la table vide.

Prochaine étape ?

Pour les prochains jours, elle devra reprendre ce matériel. D’abord en replaçant les jetons de résultat des tables de 3 et 4, puis en répondant à l’oral sur ces tables, et ce jusqu’à ce qu’elle les sache bien. Ensuite, nous passerons aux résultats de 6, 7, 8 et 9. La table de 9 étant relativement simple grâce à quelques moyens mnémotechniques que je lui avais présenté l’an dernier, il restera une petite dizaine de résultats réputés “difficiles”, qui finalement n’ont rien de si terrible !

Et si, malgré tout, Cerise avait encore du mal à savoir ses tables de multiplication, je pourrai lui proposer d’apprendre avec des images mentales. Une méthode qui ne vient pas de Montessori, mais qui sert à certains enfants de la classe : la méthode Multimalin !

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *