Motiver les élèves : des brevets inspirés de Freinet.

Dans ma petite classe (15 élèves de primaire) , je cherche à développer l’autonomie et la créativité des enfants. Jusque là, tout va bien. Je cherche aussi à répondre à leur curiosité, ce qui est relativement simple lorsqu’ils formulent leurs questions. Toutefois, pour qu’ils puissent intégrer le collège avec un bagage culturel correspondant à peu près à ce que les autres enfants ont abordé en primaire, il faut les emmener vers des matières ou des activités qui les attirent moins.

Pour que chacun y trouve son compte, j’ai décidé de tester le système des brevets, présent dans la pédagogie Freinet. Le principe ? Les enfants ont beaucoup de matériel à leur disposition, beaucoup de livres (dont une nouvelle encyclopédie Universalis!), et une super éducatrice. Ils peuvent donc découvrir plein de choses en toute sécurité !
Je leur demande de choisir deux matières, et deux brevets qui y correspondent. Ils s’engagent alors à travailler les après-midis ces deux matières en priorité, avec pour objectif de pouvoir valider les brevets choisis à un moment donné (avant les prochaines vacances, ou dans deux semaines… à voir au cas par cas!)children-1663337_960_720

Voici quelques exemples de brevets, dont j’ai détaillé pour mes élèves la liste de ce qu’ils devaient savoir, et ce qu’ils devaient faire ou construire pour les valider. En géométrie : brevet niveau lignes, niveau formes planes, niveau volumes, niveau surfaces. En botanique : niveau arbres, niveau feuilles, niveau fleurs, niveau racines, niveau fruits. En histoire, un niveau par période, en histoire de l’art aussi. J’ai proposé un brevet journaliste, un brevet conteur, un jardinier, et il y a aussi le brevet scientifique qui a beaucoup de succès, avec les niveaux astronomie, biologie, zoologie, chimie, physique et géologie. Je pense en faire un pour l’anglais également, peut-être pour le sport…seeds-1117861_960_720

Pour l’instant, leur motivation est au beau fixe, tout le monde a choisi deux brevets avec plaisir, et certains vont pouvoir les valider bientôt… Je cherche à leur fabriquer des badges, avec une image pour chaque brevet, je suis sûre que cela leur ferait plaisir, et il y a l’émulation de la collection…

C’est un système qui peut fonctionner tant qu’il n’y a pas de pression. Chacun va avancer à son rythme, certains vont aller plus vite que d’autres, c’est normal et souhaitable étant donné les différences d’âges et de niveaux. Pour moi, le minimum requis est de trois brevets validés dans l’année pour les CP à CE2, cinq pour les CM1 et CM2. Je suis sûre que certains en feront plus, et c’est tant mieux !

Je vous raconterai dans quelques semaines les passages de brevets, et si leur motivation perdure avec le temps… Mais pour l’instant, je suis fière de leur apporter ces façons de travailler, seul ou en groupe, en se fixant un objectif et en se donnant les moyens de l’atteindre !

inscrivez-vous pour recevoir 9 idées de jeux pour aider votre enfant à apprendre

 
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*